Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Quel prix pour une ménagère en argent massif ?

Il faut savoir que l’argent est un métal précieux et qu’il peut donner beaucoup de valeur à un simple service de couverts de table, surtout lorsqu’il est « massif ». Lorsque l’argent est dit « massif », cela signifie qu’il est composé à minima de 80 % d’argent pur. Il est reconnaissable à plusieurs aspects : il noircit avec la vieillesse (cela est dû au phénomène de l’oxydation), il est léger (contrairement aux objets contenant moins d’argent pur), et plutôt souple (il peut donc se déformer avec le temps).

Ces caractéristiques qui peuvent apparaître dégradantes sont pourtant garantes de l’authenticité d’un objet en argent massif. Il peut ainsi devenir très intéressant de chercher à faire expertiser et à vendre une ménagère en argent massif, même si elle est vieille et à priori usée. Cela vous paraît incroyable et un peu nébuleux ? C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît : on vous explique tout sur le prix que vous pourriez obtenir de vos services de couverts de table !

Le terme de ménagère est apparu du XVIIIe siècle lorsque fut développée une technique pour fabriquer des couverts en argent. La détermination du prix d’une ménagère en argent massif va dépendre principalement de trois faits : la quantité d’argent qui constitue la ménagère, la valeur de l’argent, et la composition du service de couverts.

Reconnaître la teneur en argent de votre de service : l’importance du poinçon

Tout objet en argent doit normalement avoir un poinçon gravé indiquant son authenticité. Sur une ménagère, on peut en observer plusieurs en fonction de la quantité d’argent qui la constitue. Si les poinçons diffèrent très largement, on peut cependant en reconnaître quelques-uns qui apparaissent de façon récurrente sur les couverts.

Pour un couvert en argent « 800 », correspondant à 80 % d’agent massif, on peut trouver le poinçon représentant une tête de Minerve appelée « Minerve 2e titre » sur les objets dépassant 30 grammes, établis par l’état français à partir des années 1830 pour caractériser l’argent massif, mais également le chiffre « 2 ».

Poinçon Minerve 1ère
Figure 1 : Poinçon « Minerve 1ère »

Ensuite vient le couvert en argent « 925 », ce qui signifie qu’il est composé au minimum de 92,5 % d’argent pur. Dans ce cas, l’objet concerné possède souvent l’inscription du nombre « 925 ». Si cette teneur en argent n’a pas de poinçon spécifique, le poinçon « Minerve 1 » peut être trouvé sur les objets de plus de 30 grammes fabriqués à partir des années 1830.

Poinçon 925
Figure 2 : Poinçon « 925″

Poinçon Minerve 2e
Figure 3 : Poinçon « Minerve 2e »

Enfin, certains couverts peuvent être en argent « 950 », c’est-à-dire composé au minimum de 95 % d’argent pur, il s’agit généralement du taux le plus élevé pour une ménagerie. Là aussi, on peut y trouver le poinçon « Minerve 1er ».

À l’étranger la teneur en argent est différemment spécifiée. Il existe tout type de poinçon, notamment l’emblème d’un lion ou d’un léopard, pour l’argent anglais « 925 », même si parfois le poinçon ne peut représenter qu’une date ou un lieu, symbolisé par une lettre.

Un prix qui dépend du cours de l’argent

Vous l’avez compris : le prix de votre ménagère variera selon la pureté du métal. Il faut alors faire attention à une donnée importante : celle du cours de l’argent. Car tout comme l’or, la valeur de l’argent fluctue d’un jour à l’autre.

Actuellement, la valeur de l’argent est établie à 41 centimes le gramme pour un argent « 800 », 46 centimes le gramme pour un argent « 900 », 47 centimes pour un « 925 » et 51 centimes le gramme pour un 999. Cela veut ainsi dire qu’un kilo de couverts en argent massif « 800 » va valoir 410 euros, jusqu’à 510 euros pour des couverts en argent massif « 999 ». Ces valeurs donnent ainsi une petite idée du prix considérable que peut atteindre une ménagère en argent massif.

Il est alors intéressant de suivre le cours de l’argent : si l’on est dans une bonne période où l’argent suscite un grand intérêt, il peut valoir le coup d’attendre un peu pour que le cours ait le temps de s’envoler.

La composition de la ménagère : une donnée également capitale pour la détermination de son prix

Pour finir il y a un dernier élément (et non des moindres) à prendre en compte pour déterminer le prix d’une ménagère en argent massif : sa composition, autrement dit, son nombre de pièces. Plus une ménagère va comporter de pièces, plus elle va atteindre un prix élevé.

On peut considérer qu’un couvert en argent massif peut être estimé entre 10 et 15 euros. Mais plus la ménagère est complète, plus la valeur totale de celle-ci est susceptible d’augmenter, les coffrets complets étant souvent les plus prisés. Ainsi, une ménagère de 50 pièces peut atteindre une estimation avoisinant facilement les 2 000 euros.

Enfin, choisir entre la vente au poids ou le marché des enchères

Lorsque vous avez déterminé la qualité de l’argent de votre ménagère, évalué sa composition et pris connaissance du cours de ce métal précieux, il ne vous reste plus qu’à choisir entre deux options : vendre votre argenterie dans une boutique spécialisée, ou dans une vente aux enchères. Une ménagère en argent massif est plutôt rare est peut susciter beaucoup d’intérêt dans une vente aux enchères, surtout si elle vient d’une boutique d’orfèvrerie célèbre (comme Christofle, Odiot, Ercuis, ou Puiforcat). Ainsi, une ménagère datant du Second Empire de 239 pièces en argent massif est estimée jusqu’à 6 000 euros sur le net. Vous pouvez également compter 2 500 euros pour une ménagerie d’environ 70 pièces.

Si la vente aux enchères n’atteint pas toujours ces records élevés, il n’en demeure pas moins qu’une ménagère en argent massif peut rapporter bien plus que ce que l’on pense. Alors, sortez vos vieux services de vos placards et n’hésitez pas à prendre contact avec nous ! L’équipe de Mr Expert est à votre écoute pour toute demande de renseignements, et sera ravie d’expertiser gratuitement votre argenterie pour vous renseigner au mieux sur sa valeur.

Partager l'article sur :