Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Quel est le prix de vente des orfèvreries signées Josef Hoffmann ?

Vous avez en votre possession une orfèvrerie signée Josef Hoffmann et souhaitez en connaître la valeur ? Cet article vient vous donner les secrets de nos experts afin de vendre au meilleur prix votre objet d’art !

La naissance d’une nouvelle orfèvrerie dans les Wiener Werkstätte.

Josef Hoffmann (1870-1956) fonde en 1903 et en collaboration avec Koloman Moser, les Wiener Werkstätte, aussi appelés les ateliers viennois. Dans ses ateliers, le mot d’ordre était d’apporter à la création des objets artisanaux la même attention qu’à celle des œuvres d’art, dans l’optique de mettre l’art à la disposition de tous. Hoffmann a donc créé dans ses ateliers un grand nombre d’objets du quotidien aux formes simples et adaptées à leur fonction. 

Logo Wiener Werkstätte

Ce mouvement, au sein duquel l’orfèvrerie sera omniprésente, nait de l’ébullition des arts à cette époque, dans la veine du mouvement anglais Art and Craft fondé notamment par William Morris et John Ruskin.

Textile peint, William Morris

L’orfèvrerie d’Hoffmann subit également l’influence de l’art des époux Macintosh, desquels il était très proche. Ainsi, son grand atelier révolutionne les arts du feu en Autriche, qui étaient alors toujours très ancrés dans l’esthétique richement travaillée des Habsbourg. 

Comment reconnaître une pièce d’orfèvrerie de Josef Hoffmann ? 

L’orfèvrerie d’Hoffmann se caractérise par sa grande simplicité ornementale, bien que ses œuvres fassent preuve de moins de dépouillement que celles de son collègue et rival Adolf Loos. Hoffmann recherche surtout dans l’objet une certaine vision de l’honnêteté, c’est-à-dire, qu’on doit y deviner immédiatement son usage. D’abord influencé par le mouvement Jugenstil et l’Art Nouveau dans les dessins de ses créations, il se tourne en 1900 vers des formes hautement plus géométriques. 

Samovar, Joseph Hoffman

Il fait donc preuve dans ses créations d’une grande rigueur géométrique teintée d’un réel souci esthétique, souvent très simple, mais d’un grand raffinement. Ses pièces d’orfèvrerie, même si elles sont initialement destinées à tous, sont exécutées avec des matériaux nobles. Ainsi, Hoffmann travaille souvent l’argent ou le métal argenté et ses pièces sont agrémentées sobrement d’ébène ou de pierres semi-précieuses. Le métal qu’il utilise est parfois piqué, incisé de lignes ou martelé à des fins décoratives. 

On retrouve également des poinçons sur ses œuvres d’orfèvrerie : le sien, J.H, peut-être parfois remplacé par son monogramme. Puis, lorsque l’œuvre est exécutée par un autre orfèvre, on y trouve aussi son poinçon, comme dans le cas du petit coffret du musée d’Orsay, réalisé en 1904 par Hoffmann et Franz Guggenbichler. Celui-ci porte les marques J.H et F.G, ainsi que la marque d’atelier, WW, pour Wiener Werkstätte, qui est parfois accompagnée d’une rose. 

Logo Wiener Werkstätte accompagné d’une rose

Les prix de vente 

Les pièces d’orfèvrerie de Josef Hoffmann sont assez recherchées par les collectionneurs et se vendent très bien, notamment en France. En témoignent par exemple le petit panier en argent vendu plus de 6 500 euros chez Piasa en 2018 ou encore le grand vase de la collection Jacques Grange, vendu 20 000 euros chez Sotheby’s Paris en 2017. Enfin, les petites pièces sont également très appréciées, comme cette boite à pilule, adjugée plus de 2000 euros chez Piasa en 2016. Les collaborations entre Josef Hoffmann et d’autres exécutants sont nombreuses et la production de la Wiener Werskstätte, première « marque » moderne d’objets design, se poursuit jusqu’en 1932. Ensuite, de nombreuses copies sont éditées. Ainsi une expertise poussée des matériaux et des poinçons est nécessaire pour vérifier l’authenticité d’un objet.

Petit panier en argent, Josef Hoffman

Vendre une orfèvrerie Josef Hoffmann

L’expertise d’une orfèvrerie Josef Hoffmann requiert un travail de recherche poussé. Une analyse méticuleuse effectuée par des professionnels est donc très hautement recommandée.

Une fois son estimation et expertise effectuées, il est essentiel de se diriger vers le canal de vente le plus approprié pour vendre au meilleur prix votre objet, dont les trois principaux sont :

– la vente privée ;

– la vente aux enchères ;

– la vente en ligne, sur internet.

N’hésitez pas à contacter nos experts si vous souhaitez avoir plus d’informations concernant la vente d’une orfèvrerie Joseph Hoffmann.

Partager l'article sur :