Pechstein

peintre allemand du XXème siècle, 1881-1955

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre d’Hermann Max Pechstein et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation de l’artiste Hermann Max Pechstein 

Hermann Max Pechstein, formé en académie, est un peintre qui s’inspire de son vécu, notamment des guerres auxquelles il doit prendre part, pour réaliser ses toiles. Son art, qualifié de «dégénéré» par les Allemands du III Reich, s’illustre en effet par son surréalisme et l’extravagance de certains de ses sujets.

 

Estimation minimale – maximale

Estampe 30 – 80 000 €
Dessin 115 – 160 000 €
Peinture 3 400 – 3 130 000 €

 

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre d’Hermann Max Pechstein, nos experts s’en chargent.

Estampes

Les estampes de l’artiste, dont la majorité est en noir et blanc, représentent, pour beaucoup, des portraits. Estimées entre 30 et 80000 euros, ce sont les lithographies couleurs et les gravures sur bois qui ont le plus grand succès. Mann und Weib, de 1909, est estimée entre 60 000 et 80 000 euros, et Balende I, de 1911, entre 36 000 et 54 000 euros. C’est une autre version de Mann und Weib, une lithographie couleurs, de 1909, qui est vendue au prix le plus élevé, soit 95000 euros. 

Estampe Max Pechstein

Estampe signée Max Pechstein – Estimé 180 € – 220 €

À des prix moins élevés, nous retrouvons des portraits faits à la pointe sèche comme Der Kritiker, de 1921, vendu au prix de 1 200 euros, Mädchenbildnis, 1917, pour 700 euros, ou encore Stillende Mutter, 1927, pour 380 euros. 

Dessins & aquarelles

Les dessins de l’artiste, eux aussi ancrés entre réalisme et surréalisme, sont estimés entre une centaine et 160000 euros. Nous retrouvons des paysages à l’aquarelle comme Dorfstraße in Leba, de 1921, estimé entre 8 000 et 12000 euros, des dessins figuratifs à l’encre de chine comme Susanne im Brade IV, 1917, entre 4 600 et 7 300 euros, ou des compositions florales comme Verblühende Tulpen, 1949, à 10000 euros. 

Dessin Hermann Max Pechstein

Dessin signé Hermann Max Pechstein – Estimé 3 000 € – 4 000 €

Ses paysages à l’aquarelle rencontrent tout de même le succès, Sonnenuntergang (Lebastrom), de 1925, se vendant 140000 euros, et Drei Boote, 1922, 85000 euros. Son portrait Frauenkopf, de 1909, se vend cependant à 95000 euros, juste en dessous d’un autre paysage, plus figuratif, pour 135000 euros, Zwei Mädchen in der Hängematte VIII, 1910. 

Peintures

Les peintures à l’huile de Hermann Max Pechstein, représentent, pour la majorité, des paysages et des portraits. Estimés entre 3 400 et 3129000 euros, nous retrouvons des représentations de l’océan avec Stürmische See Abends, de 1953, entre 70000 et 90000 euros, des portraits avec Sitzender Mann, de 1909, entre 98873 et 148310 euros, mais aussi quelques compositions florales et natures mortes comme Fruchtschale, en 1930, entre 70000 et 90000 euros. 

Certaines toiles sont ancrées dans le réel, comme Bildnis Kluge, de 1949, tandis que d’autres sont bien plus surréalistes, comme Die quelle, de 1906. Sa toile Weib mit Inder auf Teppich (Vorderseite), Früchte II (Rückseite), de 1910, est celle qui se vend au prix le plus élevé, soit 2900000 euros.
 

Qui est Hermann Max PECHSTEIN ?

Die Brucke et la Neue Secession 

Pechstein Max, peintre et graphiste, naît en 1881 à Zwickau. Il effectue une formation de décorateur pendant quatre ans, de 1896 à 1900 puis étudie de 1903 à 1906 à l’académie des Beaux-Arts de la ville de Dresde. Il rencontre les artistes Ernst Ludwig Kirchner et Erich Heckel du groupe « Die Brucke » et se trouve être le seul membre à avoir effectué une formation académique. En 1907, le prix de l’État de Saxe lui est décerné, lui permettant de voyager à Paris et En Italie.

Il rejoint en 1908 le groupe de Secession Berlinoise et fonde deux ans plus tard la Neue Secession. Les connexions qu’il créera avec ce groupe l’amènent à rompre celle qu’il entretenait avec Die Brucke deux ans plus tard, en 1912.

Rencontre avec sa muse

Pechstein rencontre sa muse, Lotte Kaprolat lorsqu’il s’installe à Berlin en 1908 et reste avec elle pendant près de dix ans. Cette dernière est reconnaissable dans les tableaux de l’artiste qu’il représente voluptueuse, paupières lourdes et lèvres pleines. On la retrouve également dans de nombreux dessins réalisés entre 1909 et 1910, y compris dans le double portrait qu’il réalise et qui les représente en tant que couple bourgeois, coiffé du même couvre-chef. Ce tableau représente bien la force des liens qui unissaient le couple. L’ampleur du regard de Pechstein ainsi que la clarté des couleurs qu’il applique sur la toile accentuent l’effet d’harmonie et d’équilibre spirituel les unissant. Par ailleurs, ils se marient en 1911, union de laquelle naquit leur fils, Frank, en 1913.

L’artiste participe à la Bataille de la Somme. Cela transparaît dans les lithographies et dessins qu’il effectue en voyage. Il fonde à cette même époque le « Groupe de Novembre » et le Conseil de l’Ordre des artistes.

Il se sépare de Lotte en 1923 (pour épouser Marta Moller) et intègre l’académie des beaux-arts dont il devient professeur la même année. Il découvre en 1921 le lac de Léba en Poméranie qui marque sa production artistique.

L’influence de la seconde guerre sur la carrière d’Hermann Max Pechstein

Victime du IIIe Reich, Pechstein se voit retirer sa chaire en 1933, faisant partie des nombreux artistes dont le travail est qualifié d’« Art Dégénéré ». Par le gouvernement d’Hitler. Il se fait exclure de l’Académie des beaux-arts de Prusse et une importante partie de son travail est détruit en 1944. Après la guerre, il enseigne à l’école des beaux-arts de Berlin à partir de 1945. Il finit par recevoir la Légion d’honneur allemande en 1952 et est également nommé citoyen d’honneur de sa ville natale, Zwickau.

Expertiser et vendre une oeuvre d’Hermann Max Pechstein

Si vous possédez une oeuvre d’Hermann Max Pechstein ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

D’autres artistes qui peuvent vous intéresser

Ernst Ludwig Kirchner Franz MARC August MACKE
Max Beckmann Otto MUELLER Otto DIX
Oskar Kokoschka

Emile Nolde

Heinrich CAMPENDONK