De Lempicka

Peintre d'origine polonaise du XXème siècle , 1898-1980

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Tamara de Lempicka et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, estimation et prix de l’artiste de Tamara de Lempicka

Tamara de Lempicka est une artiste polonaise, connue pour ses œuvres représentatifs de la période art déco. Fréquentant les avant-gardes parisiennes à la veille de la Seconde Guerre mondiale, elle produit des ouvres typiques de son temps et mêle à son style des influences cubistes ainsi que néo-Renaissance.

 

Estimation minimale – maximale

Peinture 50 – 14 182 500 €
Dessin 150 – 60 700 €
Estampe 35 – 25 000 €

 

Peintures

Les peintures de l’artiste sont ses œuvres les plus prisées. Estimées entre 50 et 14 182 500 euros, elles reflètent au mieux les évolutions stylistiques de l’artiste et sa production avant 1939. Elle reprend notamment la figure féminine, en nu ou drapée, avec une influence notable des maîtres italiens de la Renaissance. Les couleurs notamment démontrent un héritage des couleurs vénitiennes, tandis que le traitement des formes montre ses rapports aux artistes du début du XXe siècle.

Peinture Tamara de Lempicka

Peinture de Tamara de Lempicka – Le ruban vert – Estimée 482 300 – 620 100 €

Son œuvre Portait de Marjorie Ferry détient le record de vente pour une peinture de l’artiste, adjugée pour 14 250 000 £ en 2020.

Dessins

Tamara de Lempicka emploie le dessin notamment pour des études, des autoportraits ainsi que des croquis. Ses dessins sont estimés entre 150 et 60 700 euros, et sont réalisées au crayon, à l’aquarelle, au fusain et à la sanguine. Ses œuvres les plus prisées atteignent plusieurs milliers d’euros lors des ventes aux enchères.

Le record de vente pour un dessin de l’artiste est de 72 048 euros, pour son Autoportrait vendu en 2012.

Estampes

Les estampes de l’artiste sont moins nombreuses sur le marché de l’art. Estimées entre 35 et 25 000 euros, elles demeurent des pièces appréciées des collectionneurs, notamment ses aquatintes qui sont ses œuvres les mieux vendues.

Estampe Tamara de Lempicka

Estampe de Tamara de Lempicka – Femme à la mandoline – Estimée 10 000 – 12 000 €

Le record pour une estampe de Tamara de Lempicka est détenu par Femme à la mandoline, adjugée pour 31 000 € en 2017.

 

Qui est Tamara de Lempicka ? 

La jeunesse de Tamara de Lempicka

Tamara Gorska, de son vrai nom, est née le 16 mai 1898, en Pologne, à Varsovie. Issue d’un milieu aisé, elle s’installe en 1914 à Saint-Pétersbourg chez l’une de ses tantes. Elle y débute ses premiers cours de peinture et tombe amoureuse de l’avocat Tadeusz Lempicki avec lequel elle se mari en 1916.

Une femme mondaine au style cubiste

Lors de la révolution d’octobre, elle part rejoindre son époux à Copenhague et finit par s’installer à Paris. En pleine perte de repères, le couple se sépare. Elle décide, contrairement, à son mari, de travailler et s’attelle de fait à la peinture. Ainsi, elle fréquente la grande chaumière en 1920 puis poursuit sa formation auprès de Maurice Denis et André Lhote. Elle parachève sa formation en voyageant en Italie. Tamara expose pour la première fois au salon d’Automne en 1922.

Par l’influence des statues de Pontormo qu’elle dessina en Italie, son style est sculptural, cubiste aussi et comporte des couleurs franches. Elle se rend aux soirées du célèbre couturier Paul Poiret et converse avec Braques et Gide à la Rotonde ou au Dôme. Sa vie de bohème lui inspire sa peinture dont les personnages sont souvent nus. Elle peint dans son tableau perspective en 1923 des femmes surprises dans un moment de lascivité. Ceci participe de son image garçonne.

Vers un style maniériste et une réputation internationale

Tamara effectue également des portraits qu’on lui commande. La plupart de ses modèles viennent de la société mondaine et artistique de l’époque. Le Tsar Nicolas II est même l’un de ses modèles. Elle remporte un grand succès en Italie. Son attrait pour les proportions parfois exagérées lui vaut d’être parfois appelée « Ingres perverse. » S’éloignant au fur et à mesure du cubisme synthétique, ses peintures acquièrent une monumentalité ainsi qu’un maniérisme témoignant d’un attrait pour les maîtres italiens de la Renaissance. Elle divorce en 1928 puis effectue un voyage aux états unis où elle expose ses toiles, jouissant d’une réputation et d’une reconnaissance internationale.

Elle épouse en 1933 le baron Raoul Kuffner qui était l’un de ses plus gros clients. Elle retrouve le confort de sa vie à Saint-Pétersbourg et s’éloigne par la même de la vie artistique parisienne. Ses sujets s’élargissent à tous les corps et remportent un franc succès aux états unis, notamment dans le monde du cinéma, où elle part s’installer avec son nouveau mari à cause de la guerre en 1939.

Elle continue de peindre, mais son œuvre finit par tomber dans l’oubli jusqu’à sa redécouverte lors d’une monographie qui lui est consacrée en 1957, sa popularité est à son apogée dans les années 1970 grâce à un fort engouement pour l’Art déco.

Tamara meurt au Mexique en 1980.

Reconnaître la signature de Tamara de Lempicka

Tamara de Lempicka fait partie de ces nombreux artistes qui ne signaient pas la totalité de ses œuvres. Cependant, un exemple de sa signature vous est présenté ci dessous afin de vous faire une première idée. Quelques variantes existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

Expertise Tamara de Lempicka

D’autres artistes qui peuvent vous intéresser

Léopold Survage Man Ray Fernand Léger
Louis Marcoussis Bram Van Velde Serge Poliakoff

Expertiser et vendre une oeuvre de Tamara de Lempicka

Si vous possédez une oeuvre de Tamara de Lempicka ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.