Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Comment vendre une peinture italienne ?

Vous avez en votre possession une peinture italienne et souhaitez-en connaître la valeur ? Prenez quelques minutes pour lire cet article et apprendre l’histoire et le prix de marché d’une peinture italienne !

Origine de la peinture italienne

Connue sous le nom de Renaissance, la période qui a suivi immédiatement le Moyen Âge en Europe a vu un grand regain d’intérêt pour l’apprentissage et les valeurs classiques de la Grèce et de la Rome antiques. Dans un contexte de stabilité politique et de prospérité croissante, le développement de nouvelles technologies — notamment l’imprimerie, un nouveau système d’astronomie et la découverte et l’exploration de nouveaux continents — s’est accompagné d’une floraison de la philosophie, de la littérature et surtout de l’art. Le style de peinture, de sculpture et d’arts décoratifs identifié à la Renaissance a émergé en Italie à la fin du XIVe siècle ; il a atteint son apogée à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle, dans l’œuvre de maîtres italiens tels que Léonard de Vinci, Michel-Ange et Raphaël. En plus de l’expression des traditions gréco-romaines classiques, l’art de la Renaissance a cherché à capturer l’expérience de l’individu et la beauté et le mystère du monde naturel.

Caractéristiques de la peinture italienne

De nombreuses œuvres d’art de la Renaissance représentaient des images religieuses, y compris des sujets tels que la Vierge Marie ou la Madone, et ont été rencontrées par le public contemporain de l’époque dans le cadre de rituels religieux. Aujourd’hui, elles sont considérées comme de grandes œuvres d’art, mais à l’époque, elles étaient surtout vues et utilisées comme des objets de dévotion. Beaucoup d’œuvres de la Renaissance ont été peintes comme retables pour être incorporées dans les rituels associés à la messe catholique et ont été données par des mécènes qui parrainaient la messe elle-même.

Les artistes de la Renaissance venaient de toutes les couches de la société ; ils étudiaient généralement comme apprentis avant d’être admis dans une guilde professionnelle et de travailler sous la tutelle d’un maître plus âgé. Loin d’être des bohémiens affamés, ces artistes travaillaient sur commande et étaient engagés par des mécènes parce qu’ils étaient stables et fiables. La classe moyenne montante de l’Italie cherchait à imiter l’aristocratie et à élever son propre statut en achetant des œuvres d’art pour leurs maisons. En plus des images sacrées, plusieurs de ces œuvres représentaient des thèmes domestiques tels que le mariage, la naissance et la vie quotidienne de la famille.

Estimation et vente d’un tableau italien

La valeur d’un tableau italien varie selon de nombreux critères, et certains détails jouant sur le prix sont seuls connus par les experts. Les ventes peuvent atteindre des sommes très élevées. À titre d’exemple, vendu 24 millions de dollars en 2019, le tableau du peintre italien Cimabue est devenu le plus cher du monde.

L’expertise d’une peinture italienne requiert un travail de recherche poussé. Il est donc nécessaire que des professionnels effectuer une analyse approfondie de l’oeuvre.

Une fois son estimation effectuée, il est essentiel de se diriger vers le canal de vente le plus approprié pour vendre au meilleur prix votre objet, dont les trois principaux sont :

– la vente privée ;

– la vente aux enchères ;

– la vente en ligne, sur internet.

N’hésitez pas à contacter nos experts si vous souhaitez avoir plus d’informations concernant la vente d’une peinture italienne.

Partager l'article sur :