Le journal

Toute l'actualité de Mr Expert et du marché de l'art

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Qu’est-ce qui fait la valeur d’une bague ?

Un bijou qui a traversé les civilisations, à la symbolique très forte

La bague est en apparence un objet commun porté par hommes et femmes depuis le temps de la préhistoire, mais c’est aussi un bijou plein de significations. Cet anneau porté au doigt a en effet pris diverses formes depuis la préhistoire, s’est forgé dans différentes matières, et est passé d’un bijou élitiste à un bijou plus largement porté. 

Bague en or
Bague en or décoré d’une pierre verte,
Trésor de Toutankhamon
, vers 1330 av. J.-C.

En effet ce bijou qui a traversé toutes les civilisations était à l’origine fabriqué en ivoire, servant d’ornement, mais également de monnaie d’échange au temps préhistorique. Mais c’est surtout les Égyptiens qui ont fait de ce bijou un objet plein de signification. Alors fabriqué en or, il était synonyme d’appartenance sociale, mais était aussi utilisé pour signer : c’était l’utilité de la bague-sceau. Les bagues étaient alors de taille imposante. C’est au temps des pharaons qu’est née la tradition de l’alliance, portée à l’annulaire gauche, car les croyances de l’époque pensaient d’une veine reliait ce doigt directement au cœur. Au fil du temps, notamment à l’époque gréco-romaine, la taille de la bague a diminué, notamment en raison des stocks d’or qui étaient moins conséquents, et d’autres matières ont commencé à être utilisées comme le fer ou les pierres pour l’orner. La bague était alors un synonyme d’appartenance sociale en fonction de sa matière ou du nombre d’anneaux. Le cuivre et le bronze furent ensuite utilisés au Moyen-Âge, et de nos jours les progrès en joaillerie ont permis une production très diversifiée de bagues, aussi bien en termes de matières que d’ornements et de formes, et ce bijou est devenu commun, beaucoup moins synonyme d’appartenance sociale qu’à l’époque.

Une évolution des modèles au fil du temps

Ainsi de nos jours une bague peut être aussi bien constituée d’or, d’argent, de bronze, de fer, de cuivre que de plastique. Les formes les plus créatives ne cessent de croître. Cette diversité est cependant très contemporaine. 

Bague Joséphine de Beauharnais
Bague de fiançailles de Joséphine de Beauharnais, 1796,
vendue pour 900 000 € en 2013

De même, une bague se porte au doigt, mais pas que. Elle peut aussi se porter à l’orteil et à l’oreille (appelée plus souvent anneau). Certaines des fonctions de la bague ont traversé le temps, notamment l’alliance et la bague de fiançailles, ou encore la chevalière pour les hommes.

Un bijou prisé dans le monde entier à la valeur variant de quelques euros à des millions

Ainsi conformément à la popularité de la bague aujourd’hui, on peut trouver ce bijou pour n’importe quel prix. Les matériaux utilisés ont évidemment une incidence : les bagues en or sont bien plus chères que celles en argents, en cuivre ou en fer. Une mesure spécifique a d’ailleurs été élaborée pour mesurer le taux d’or dans un bijou : le carat. Plus il est élevé, plus le bijou sera cher. De plus, les bagues aux pierres précieuses sont encore plus chères, notamment s’il s’agit d’émeraude, de rubis ou de diamants qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros, voire quelques dizaines de millions. La bague la plus chère au monde a effectivement été vendue pour près de 60 millions d’euros, pour une valeur de 59,60 carats.

Bague Pink Star
Bague Pink Star, vendue par Sotheby’s Hong Kong en 2017

Sur le même thème

Les ventes aux enchères records : les 10 bijoux les plus chers

Différencier l’or 9, 14, 18 et 24 carats

Le diamant : comment est déterminé son prix ?

Comment savoir si un bijou est en or ?

Partager l'article sur :