Alexandra EXTER

Artiste ukrainienne de l'avant-garde, 1882-1949

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Alexandra EXTER

Prix d’une peinture signée Exter : 900 – 300 000€

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle de l’artiste en vente aux enchères : 500 – 30 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau de l’artiste, nos experts sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une éducation artistique 

Connue pour son lien avec l’avant-garde russe, Alexandra Exter, née en 1882 en Russie et décédée en 1949 à Paris, est connue pour ses peintures, dessins, décors, illustrations de livres ou encore créations textiles.

Née d’une famille cultivée membre de la bourgeoisie, elle reçoit très tôt une bonne éducation artistique, aussi bien en dessin qu’en musique. Elle part étudier à l’École des Beaux-Arts de Kiev jusqu’en 1907, avant de terminer ses études à l’académie de la Grande Chaumière à Paris. Entre temps elle se marie avec un avocat avec lequel elle tient un salon artistique et littéraire.

Après avoir beaucoup voyagé, elle quitte la Russie et émigre en France avec son mari en 1924. De 1926 à 1930, elle est enseignante à l’Académie d’art contemporain Fernand Léger.

L’influence de différents courants artistiques

Alexandra Exter est principalement connue pour son appartenance à l’avant-garde russe. On constate cependant une évolution dans son travail qui traduit différentes sources d’influences.

Après avoir approfondi sa connaissance la peinture européenne, Alexandra Exter s’intéresse au cubisme comme en témoigne par exemple ses séries de peintures des Ponts et des Villes (1911, 1912) qui montrent un traitement géométrique de l’espace inspiré de la modernité urbaine.

Introduite dans le cercle d’une grande baronne de Paris, elle fait ensuite la connaissance de Léger, Braque, Picasso et même Apollinaire, dont l’influence est manifeste dans ses œuvres qui privilégient la couleur. Enfin, sa découverte du futurisme va aussi l’influencer et faire évoluer son œuvre vers le « cubo-futurisme » (mouvement synthétique russe alliant les principes cubistes, futuristes et néoprimitivistes) dont elle va être une des représentantes. 

Elle participe voire organise de nombreuses expositions avant-gardistes en France et à l’étranger, comme les expositions du Valet de Carreau et l’Union de la jeunesse à Moscou également, la Section d’or à Paris, l’Exposition internationale des futuristes libres à Milan, ou encore le Salon des Indépendants à Paris. 

Une grande diversité d’œuvres 

Ses œuvres sont directement en lien avec ses influences et caractérisées par une très grande diversité : en effet Alexandra Exter produit aussi bien des peintures que des costumes ou des décors. 

Elle expose ses œuvres pour la première fois en 1908 lors de l’exposition Le Maillon qu’elle organise elle-même dans la capitale de l’Ukraine avec David Bourliouk, où ses premières peintures ainsi que ses borderies à l’influence artistique populaire russe sont présentées.

Elle crée des décors comme par exemple ceux du théâtre Kamerny d’Alexandre Taïrov de Moscou en 1915 dont elle recouvre les murs, escaliers, rideau de scène de ses peintures.

Elle conçoit aussi des vêtements et des costumes, comme par exemple les costumes de la pièce d’Oscar Wilde Salomé en 1922. Elle conçoit également des vêtements modernes pour des pavillons d’expositions agricoles ou industrielles russes. Elle illustre aussi des livres, notamment pour Flammarion et sa collection Père Castor à partir de 1936.

Enfin elle participe à des expositions où elle présente parfois ses œuvres. Par exemple elle participe en 1924 à l’Exposition internationale des Arts de Venise en Italie, où elle aide aussi à l’organisation du pavillon soviétique, et participe en 1936 à l’exposition de New York Cubisme et abstraction.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.