Aalto

Architecte, dessinateur, urbaniste et designer finlandais, 1898-1976

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Vous avez en votre possession une œuvre de Alvar Aalto et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Cote, prix et estimation du designer Alvar AALTO

Alvar Aalto est un architecte du XXe siècle issu du classicisme nordique et inspiré de l’art moderne. Au cours de sa vie, il travaille en collaboration avec ses deux épouses à l’association de l’Homme et la nature avec l’architecture. Il puise donc son inspiration dans la nature et utilise, comme matériau de prédilection, le bois. Ses réalisations sont donc épurées et assez simples, mais pas moins travaillées.

 

Estimation minimale – maximale

Mobilier 100 – 85 000 €
Luminaire 25 – 70 000 €
Objet 20 – 50 000 €

Mobilier

Estimé entre 100 et 85000 euros, le mobilier de l’artiste est très moderne et épuré. Il joue, pour ses chaises et fauteuils, avec les courbes, où le bois se suffit souvent à lui-même. Elles se vendent aujourd’hui entre 2 000 et 33000 euros pour ses Fauteuils 400 Tank Chair, de 1936, dont l’assise est rembourrée. Son Fauteuil Mod. 12, de 1934, se vend 75000 euros.

Mobilier Alvar Aalto

Mobilier d’Alvar Aalto – High black chair, model 402 – Estimé 20 000 – 30 000 $

Ses tables, dans le même style, sont dénuées d’ornements et se composent de pieds droits et d’un plateau en bois. Vendues entre 400 et 10000 euros, elles sont moins nombreuses que ses chaises, mais se déclinent en table basse et de dressing, comme son modèle de 1940, en bouleau, vendu 10400 euros.

Luminaire

Alvar Aalto crée des luminaires aujourd’hui estimés entre 35 et 70000 euros. Nous retrouvons des plafonniers, en laiton ou encore en aluminium, vendus généralement entre 1 000 et 57800 euros, comme son célèbre modèle Beehive, Model A 331, 1953-1954. D’autres plafonniers, au style bien différent, rencontrent, eux aussi, un certain succès. Plus classique, sa Suspension A338 Bilberry, de 1950, se vend 16500 euros.

Luminaire Alvar Aalto

Luminaires d’Alvar Aalto – Lampadaires A810 – Estimés 12 000 – 18 000 €

L’artiste produit aussi des lampes à pied, les ventes débutant plus régulièrement aux alentours de 1 800 euros, et allant jusqu’à 20000 euros pour son modèle No. A810, de 1950.

Objet

L’artiste crée un grand nombre de vases et de miroirs, estimés entre 20 et 50000 euros. Certains sont assez classiques et sont estimés entre 500 et 1 000 euros, comme son vase Aalto 100, littala, estimé 800 euros. 

Mais une autre forme revient régulièrement, celle de son Savoy vase, vendu 3 200 euros. Les formes arrondies compartimentent le vase, à la manière d’un contenant mouvant, ondulant. Décliné en plusieurs tailles et couleurs, ce vase rencontre un grand succès, le modèle 9751 se vendant 44900 euros, devant un autre, vert, à 40200 euros.

 

Demander une estimation >>

Qui est Alvar Aalto ?

Une carrière sous le signe de l’union

Alvar Aalto nait en 1898 à Kuortane en Finlande. Il étudie à l’Université Technique d’Helsinki de 1916 à 1921, date où il débute sa carrière d’architecte. Il est alors proche du classicisme nordique, style combinant architecture vernaculaire et néo-classicisme.

En 1923, Alvar Aalto ouvre son propre cabinet à Jyväskylä. En 1924, il épouse l’architecte Aino Marsio qui devient sa plus proche collaboratrice. Ils voyagent alors à travers l’Europe, et s’imprègnent du fonctionnalisme de l’architecture moderne. Veuf en 1949, il épouse l’architecte Elissa Mäkiniemi en 1952. Ils travailleront également en tandem, jusqu’à la mort d’Aalto en 1976, à Helsinki.

Adepte d’un art total, Alvar Aalto ne conçoit pas l’architecture seule, mais s’attache à concevoir mobilier, éclairage, textile ou encore peintures. Son souci est d’adapter l’architecture à l’Homme et de les intégrer tous deux à la nature.

Une perpétuelle innovation

Alors que le métal tubulaire avait la faveur des tenants du modernisme, Alvar Aalto souhaite travailler le bois, matériau naturel qu’il tient comme profondément humain. En 1927, il collabore avec Otto Korhonen, directeur technique d’une fabrique de mobilier. Ils expérimentent avec le bois lamellé-collé, qu’ils parviennent — en insérant des lamelles de contreplaqué dans des planches — à courber, tout en conservant souplesse et résistance. Ensemble ils conçoivent des meubles simples, organiques et techniquement innovants, à l’image du fauteuil no 31 en porte-à-faux. 

Avec la réalisation du Sanatorium de Paimio de 1929 à 1933, Alvar Aalto pose les fondements de son style. Il crée un bâtiment aux influences modernistes, auxquelles il ajoute des lignes courbes et organiques. Avec sa femme, il dessine tout l’ameublement, et y intègre notamment son fauteuil no 41, qui devient alors célèbre sous le nom de fauteuil Paimio. 

Sa technique de cintrage du bois, lui permet d’alléger ses structures, en fixant directement les pieds sous l’assise. Cette méthode lui inspire une série de sièges à piètement en L, comme le tabouret empilable Stool 60, vendu à près de 8 millions d’exemplaires dans le monde.

En 1936, il conçoit le vase Savoy aux formes fluides évoquant l’élément aquatique. Il est considéré comme une signature, Aalto signifiant « vague » en finnois.

Un créateur réputé, mais accessible

En 1933, il présente ses créations à la boutique Fortnum et Mason de Londres, amorçant un succès international. Les commandes se multipliant, en 1935 il fonde la firme Artek, toujours en activité.

Grâce à leur sobriété de dessin et de matériaux, il est possible de s’offrir une œuvre de ce designer incontournable pour une somme raisonnable. Pour ses objets les plus simples, les prix descendent régulièrement au-dessous des 1 000 euros. En 2019, un fauteuil en porte-à-faux no 31/42 fut adjugé à 6200 euros, au-dessus de son estimation haute à 4 500 euros.

Le travail d’Alvar Aalto inspirera des designers tels que Charles et Ray Eames. Le Museum of Modern Art de New York lui a consacré trois expositions en 1938, 1984 et 1977. En 2018, c’est Paris qui lui réserve une rétrospective, à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine. Un musée lui est dédié à Jyväskylä.

Reconnaître la signature de Alvar Aalto

Comme beaucoup d’artistes, Alvar Aalto ne signait pas la totalité de ses œuvres. Cependant, vous retrouverez ci-dessous un exemple de signature afin de vous faire une première idée. Des variantes de cette signature existent : n’hésitez pas à contacter un de nos experts pour authentifier une signature de manière formelle.

expertise alto

Expertiser et vendre une oeuvre de Alvar Aalto

Si vous possédez une oeuvre de Alvar Aalto ou tout autre objet, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre oeuvre. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre œuvre au meilleur prix.

Les artistes qui peuvent également vous intéresser 

Jean PROUVÉ

LE CORBUSIER

Hans J. WEGNER

Martin EISLER

Carlo PACCAGNIGNI

Gaetano PESCE

Poul HENNINGSEN

Poul KJAERHOLM

Eero SAARINEN