Alvar Aalto

Architecte, dessinateur, urbaniste et designer finlandais, 1898-1976

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation du Designer Alvar Aalto

Prix d’un mobilier signé en vente aux enchères : 150 – 30 000 €

Estimation d’un luminaire : 600 – 20 000€

Cote d’Alvar Aalto pour la vente d’un objet : 50 – 3 000€

Si vous souhaitez faire estimer un meuble de l’artiste, nos experts en design sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

Une carrière sous le signe de l’union

Alvar Aalto nait en 1898 à Kuortane en Finlande. Il étudie à l’Université Technique d’Helsinki de 1916 à 1921, date où il débute sa carrière d’architecte. Il est alors proche du classicisme nordique, style combinant architecture vernaculaire et néo-classicisme.

En 1923, Alvar Aalto ouvre son propre cabinet à Jyväskylä. En 1924, il épouse l’architecte Aino Marsio qui devient sa plus proche collaboratrice. Ils voyagent alors à travers l’Europe, et s’imprègnent du fonctionnalisme de l’architecture moderne. Veuf en 1949, il épouse l’architecte Elissa Mäkiniemi en 1952. Ils travailleront également en tandem, jusqu’à la mort d’Aalto en 1976, à Helsinki.

Adepte d’un art total, Alvar Aalto ne conçoit pas l’architecture seule, mais s’attache à concevoir mobilier, éclairage, textile ou encore peintures. Son souci est d’adapter l’architecture à l’Homme et de les intégrer tous deux à la nature.

Une perpétuelle innovation

Alors que le métal tubulaire avait la faveur des tenants du modernisme, Alvar Aalto souhaite travailler le bois, matériau naturel qu’il tient comme profondément humain. En 1927, il collabore avec Otto Korhonen, directeur technique d’une fabrique de mobilier. Ils expérimentent avec le bois lamellé-collé, qu’ils parviennent — en insérant des lamelles de contreplaqué dans des planches — à courber, tout en conservant souplesse et résistance. Ensemble ils conçoivent des meubles simples, organiques et techniquement innovants, à l’image du fauteuil no 31 en porte-à-faux. 

Avec la réalisation du Sanatorium de Paimio de 1929 à 1933, Alvar Aalto pose les fondements de son style. Il crée un bâtiment aux influences modernistes, auxquelles il ajoute des lignes courbes et organiques. Avec sa femme, il dessine tout l’ameublement, et y intègre notamment son fauteuil no 41, qui devient alors célèbre sous le nom de fauteuil Paimio. 

Sa technique de cintrage du bois, lui permet d’alléger ses structures, en fixant directement les pieds sous l’assise. Cette méthode lui inspire une série de sièges à piètement en L, comme le tabouret empilable Stool 60, vendu à près de 8 millions d’exemplaires dans le monde.

En 1936, il conçoit le vase Savoy aux formes fluides évoquant l’élément aquatique. Il est considéré comme une signature, Aalto signifiant « vague » en finnois.

Un créateur réputé, mais accessible

En 1933, il présente ses créations à la boutique Fortnum et Mason de Londres, amorçant un succès international. Les commandes se multipliant, en 1935 il fonde la firme Artek, toujours en activité.

Grâce à leur sobriété de dessin et de matériaux, il est possible de s’offrir une œuvre de ce designer incontournable pour une somme raisonnable. Pour ses objets les plus simples, les prix descendent régulièrement au-dessous des 1 000 euros. En 2019, un fauteuil en porte-à-faux no 31/42 fut adjugé à 6200 euros, au-dessus de son estimation haute à 4 500 euros.

Le travail d’Alvar Aalto inspirera des designers tels que Charles et Ray Eames. Le Museum of Modern Art de New York lui a consacré trois expositions en 1938, 1984 et 1977. En 2018, c’est Paris qui lui réserve une rétrospective, à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine. Un musée lui est dédié à Jyväskylä.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.