Jean Gabriel Domergue

Peintre, graveur français du XXème Siècle, 1889 - 1962

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Cote, prix et estimation de l’artiste Jean Gabriel DOMERGUE

Prix d’une peinture en vente aux enchères : 1 500 – 50 000 €

Estimation d’un dessin ou d’une aquarelle : 100 – 5 000€

Estimation moyenne pour une estampe : 200 – 6 000€

Si vous souhaitez faire estimer un tableau signé JG Domergue , nos experts en tableaux sont à votre disposition pour une expertise gratuite.

L’art et la mode par Domergue

Jean Gabriel Domergue est un artiste français né en 1889 et mort en 1962. Dès son enfance il baigne dans le monde de l’art à l’aide de son père qui est un critique d’art reconnu. Cette culture le pousse à s’intéresser à la gravure, la peinture et la mode. Il étudie aux Beaux-Arts de Paris et est Lauréat du prix de Rome en 1911 où il y rencontre sa femme Odette Maugendre avec qui il se marie en 1918. Sa femme est sculptrice, ils entretiennent leurs processus créatifs et éclectiques ensemble, à titre exemple c’est en couple qu’ils créent une villa d’Art décoratif à Cannes, lieu théâtral donnant des fêtes somptueuses. Jean Gabriel Domergue vit une existence mondaine, ponctuée de fêtes et de rencontres lui permettant d’avoir parmi ses modèles des actrices et chanteuses prestigieuses.

Passionné par la mode, il dessine les vêtements de l’époque dans ses œuvres et collabore avec des couturiers contemporains (reproduis les accessoires des couturiers Paul Poiret et Henry Marque). En 1920 il participe à l’inauguration du Salon de la mode et à différents évènements au Grand Palais à Paris.

La peinture mondaine

Le panel d’œuvre de Jean Gabriel Domergue s’étend sur plus de 3000 toiles produites. Ses compositions sont très marquées par l’influence de Degas et de Toulouse Lautrec (dont il était le petit cousin). Il s’inspire également de Cheret et de Boldini, notamment dans sa carrière d’affichiste, il est l’auteur de la première affiche du festival de Cannes en 1939.

Malgré une production très éclectique (paysages de Versailles, affiches, croquis de créateur), l’œuvre de Jean Gabriel Domergue est souvent associée à ses portraits de femmes. Il est qualifié de « portraitiste de l’aristocratie » dans la mesure où il dresse un témoignage pictural des mœurs, et de la mode de l’époque (notamment à travers les couvre-chefs) en mettant en scène des couples au restaurant, la vie mondaine parisienne et cannoise des élites.

Son sujet de prédilection ce sont les femmes, il se définit comme « l’inventeur des pin up », en plaçant la Parisienne comme un emblème et faisant évoluer la perception des femmes. En 1920, il propose une nouvelle esthétique en représentant l’élégance parisienne, la finesse du goût et de la mode de l’époque. Les femmes sont minces avec un long coup, représentées en bustes, avec des couleurs vives afin de marquer une certaine désinvolture gracile. Il s’agit d’une véritable représentation allégorique des villes et des vies mondaines cannoises et parisiennes. Toutefois, il convient de les distinguer de la figure américaine des pin up, car les femmes de Domergue ont un rapport étroit à la bourgeoisie et aux goûts de cette élite.

Les œuvres de Domergue

Jospéhine Baker, 1940
La Belle Gabrielle Aux Yeux Noirs
Elégante aux ballons, Five-fold screen,1924 Portrait d’élégante, 1931

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Mr Expert en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.