Estimation Sabre d’officier

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Réaliser une estimation gratuite >

Sabre d’officier

Vous possédez une sabre d’officier et souhaitez en connaître la valeur ? Vous retrouverez sur cette page quelques éléments vous permettant d’estimer votre arme.

Origine

Un sabre est une arme blanche qui se classe parmi les épées dorsales à lame incurvée servant à la cavalerie légère des premières périodes modernes et napoléoniennes.

L’introduction du sabre proprement dit en Europe occidentale, ainsi que le terme sabre lui-même, remonte au 17ème siècle, via l’influence du type szabla finalement dérivé de ces backswords médiévaux. Le mot « sabre » vient du terme employé pour la cavalerie des hussards hongrois, szabla. À la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle, de nombreux hussards hongrois ont fui vers d’autres pays d’Europe centrale et occidentale.

Les sabres d’officier ont évolué au cours du temps, et remontent à plusieurs siècles. Les premiers sabres exigés par l’armée datent du XVIIe siècle. A l’origine importés, les premières manufactures françaises ont commencé à créer des sabres au cours de ce siècle pour les infanteries légères. Au XIXème siècle, les modèles avec des lames moins incurvées sont devenus courants et ont également été utilisés par la cavalerie lourde. Le sabre d’officier sert à la guerre jusqu’à la Première Guerre mondiale où l’on se rend rapidement compte que les épées ne suffisent plus pour gagner des batailles. Ces sabres resteront tout de même pour une question symbolique et pour affirmer son rang social.

A l’origine associée à la cavalerie d’Europe centrale comme les hussards, le sabre s’est répandu en Europe occidentale lors de la guerre de Trente Ans. On en trouve donc différents types selon le pays : Italie, la Prusse, la Grande-Bretagne, l’Empire Ottoman…

Caractéristiques

Les sabres présentent généralement un profil très similaire, avec une lame monofilaire courbe, pointu sur le côté convexe, de longueur variable en fonction du pays d’origine, et une garde qui peut couvrir toute la main.

Selon l’armée, le sabre n’aura pas les mêmes caractéristiques. Un sabre de la marine du XIXème aura par exemple gravé le logo de la marine de l’époque sur le manche (une encre entourée d’un cordage). Aussi, le grade de l’officier fera varier la qualité de l’arme et sa structure. Il reste donc que les types de sabres sont très variés, mais gardent toujours une forme semblable et dans une composition attendue.

Si l’on s’intéresse au XIXe siècle, on peut observer des distinctions rien que dans la courbe de la lame, dans quelques exemples de sabres selon les branches de l’armée. Le sabre de cavalerie de ligne modèle 1822 possède une lame courbe classique. Il en existe un pour les canonniers montés modèle 1829 avec une lame très courbe. Le sabre de cavalerie de réserve 1854 a lui une forme droite.

Prix et estimation

Un sabre de récompense nationale de la manufacture de Versailles avec une monture en bronze doré, ciselé et une poignée en ébène sculptée d’écailles sur les deux faces, cannelée sur les côtés, estimé entre 120 000 et 150 000, a été vendu à 200 000 euros. Un autre sabre, attribué à Louis Napoléon Bonaparte exécuté par Boutet, Directeur de la Manufacture impériale de Versailles, estimé entre 200 000 et 300 000 euros a été vendu à 240 000 euros.

Estimer un sabre d’officier >>

estimation tableau gratuite

Estimer et vendre un sabre d’officier

Si vous possédez un sabre d’officier ou toute autre arme de collection, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre sabre d’officier. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre arme de collection au meilleur prix.

 

Réaliser une estimation gratuite >