Estimation Sabre russe – shashka

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Réaliser une estimation gratuite >

Sabre russe – shashka

Vous avez en votre possession un sabre russe et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre arme de collection, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Origine du sabre russe (Shashka)

La shashka est un sabre russe d’origine circassienne qui fait partie de la tenue d’arme traditionnelle des Cosaques. Les premiers exemplaires de ces sabres datent du XII-XIIIè siècles.

Ce sabre est originaire du Caucase, et le terme Shashka signifie en circassien « long couteau » (са́шхо). Pendant les guerres caucasiennes, les Cosaques ont fait de la Shashka leur sabre de prédilection, si bien qu’en 1881, tous les sabres de l’armée cosaque sont remplacés par un modèle standardisé de Shashka (avec trois variantes selon le type d’arme). L’Armée rouge au XXe siècle s’équipe aussi de ce sabre russe, avec un modèle modernisé. Depuis la fin du XXe siècle, la Shashka n’a plus qu’un rôle d’arme d’apparat, mais elle continue de faire partie de l’armement de la Fédération de Russie. C’est la dernière arme blanche à longue lame à avoir été utilisée par une armée moderne.

Caractéristiques du sabre russe

On connaissait les Cosaques pour pouvoir couper quasiment en deux leurs ennemis d’un seul coup de ce sabre, réputé extrêmement tranchant.

Sur le plan technique, la Shashka est différente des autres sabres : parfois, on ne la considère même plus comme un sabre. En effet, elle n’a pas de garde qui protège la main, elle n’a pas de point aigu nettement divisible et possède moins de courbure des feuilles. On utilise la Shashka pour des coupures, mais pas pour poignarder, comme on le ferait avec un sabre. La fine poignée se termine par un pommeau caractéristique en forme de bec d’aigle. Elle se porte dans un fourreau de bois recouvert de cuir.

Prix et estimations des shashkas

Les shashkas sont assez fréquentes, comme elles ont servi à armer les troupes cosaques et russes pendant plus d’un siècle. Cependant, certaines pièces sont plus rares que d’autres, par exemple les shashkas « de dragon » qui possèdent une garde. Une shashka M181 pour officiers Russes dragon a ainsi été vendue en 2020 pour plus de 6000 €, alors que d’autres sabres russes plus fréquents sont souvent estimés à moins de 200 €.

En 2017, une shashka caucasienne, estimée entre 5000 € et 6000 €, a finalement été adjugée à 8750 €. C’est une véritable pièce de collection, avec un fourreau fabriqué avec du bois et du velours. La monture de la shashka est couverte d’or, avec des motifs végétaux raffinés dessus.

Les shashkas plus anciennes et moins ornementées sont également très valorisées lors des ventes. Ainsi, une Sashka russe de 1883, qui avait été estimée à 2000-3000 €, a été vendue 25 000 € en 2014. Ce sabre n’est pas spécialement ornementé. Cependant, il y a gravé sur la lame le chiffre « A2 » du Tsar et une couronne impériale. Cela identifie l’arme comme ayant appartenu à quelqu’un de l’entourage du Tsar.

Estimer et vendre un sabre russe

Si vous possédez un sabre russe shashka ou toute autre arme de collection, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre couteau russe. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre arme de collection au meilleur prix.

 

Réaliser une estimation gratuite >