Estimation d’Instrument de musique

Faites estimer un instrument de musique

Vous avez des questions ?

Réaliser une estimation gratuite >

Flûte traversière

Vous avez en votre possession un instrument de musique et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre flûte traversière, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Origines de la flûte traversière

Instrument à vent issu de la famille des bois, la flûte traversière ou aussi appelée grande flûte apparaît au cours de l’époque baroque.

De par la manière dont le musicien l’appréhende, la flûte traversière s’éloigne par ailleurs des flûtes à bec, et présente des similarités avec les flûtes dites à encoche, ou encore avec la quena qui est une flûte d’origine précolombienne.

Une autre distinction vient du fait que la flûte traversière comprend un seul tuyau à l’inverse de la flûte de Pan.

À l’origine ce type de flûte était constitué à partir de bois, portant le nom de traverso ; ses évolutions incitent à l’utilisation du métal pour sa réalisation.

Le perfectionnement du XIXe siècle

Les tout premiers modèles de flûte en bois étaient composés à partir d’un certain nombre de trous pour le placement des doigts du flûtiste. Avec le temps la longueur des flûtes s’allonge, et ces dernières comportent alors plus de trous, dont l’espacement est ajusté.

Il existe de la même famille, la flûte alto, la flûte basse et le piccolo, présentant chacune des variations de sonorité.

Un système spécifique de clés développé dans les premières décennies du XIXe siècle facilite la prise en main et la pratique de l’instrument. Il en corrige également les difficultés liées au réglage.

Développé dans les années 1830, le système dit de Boehm dont l’inventeur est Theobald Boehm, musicien flûtiste rattaché à la Cour de Bavière.

Son innovation, bien qu’elle ne soit guère adoptée dès ses débuts par les musiciens contemporains notamment issus du Conservatoire de Paris,, s’oppose au système simplifié précédent.

De belles pièces sur le marché de l’occasion d’instruments

Une flûte traversière basse de belle facture réalisée en métal peut se trouver sur le marché à des prix avoisinants le millier d’euros.

Une flûte traversière de marque Pearl, réalisée en or massif, une compagnie d’instruments fondée au milieu du XXe siècle, a trouvé acquéreur en salle de vente pour 7 900 euros.

Des pièces plus rares comportant quatre clés, présentant un coloris bleu cobalt cannelé, portant un brevet de l’année 1806, de signature « Laurent à Paris », dont l’appartenance à Louis Bonaparte ressort dans des archives d’époque a été vendue 37 000 euros, avec pour estimation de départ entre 8 000 et 10 000 euros.

À l’heure actuelle la fabrication de flûtes traversières revient à des maisons comme Yamaha, Pearl, Trevor James ou encore Sankyo.

Estimer et vendre une flûte traversière

Si vous possédez une flûte traversière ou tout autre instrument de musique, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre flûte traversière. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre instrument de musique au meilleur prix.

Réaliser une estimation gratuite >

Les artistes qui pourraient vous intéresser

    Plus d'artistes