Estimation Art Asiatique

Faites estimer un objet art asiatique

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Réaliser une estimation gratuite >

Art japonais

Vous avez en votre possession un objet d’art japonais et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre oeuvre, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Histoire de l’art japonais

L’essor de l’art japonais est intimement lié à l’histoire singulière du Japon, ayant su intégrer, assimiler puis s’approprier les influences en provenance du continent.

La période charnière remonte aux VIe et VIIe siècles au cours de laquelle le bouddhisme tend à innerver le Japon. Cette corrélation est une ouverture sur les cultures extérieures, et c’est auprès de modèles coréens puis chinois que les artisans nourrissent leur déploiement artistique.

Si la Corée se place comme initiateur dans les cadres artisanaux, la Chine et l’Inde se positionnent comme lieux d’échanges féconds, dont les modèles caractéristiques permettent aux Japonais de se former puis de s’illustrer selon leur propre cadre d’expression stylistique.

Inspirations et déploiements singuliers

C’est ainsi l’art de la poterie au Japon trouve ses sources dans la poterie issue de la main d’artisans chinois. Le XIIIe siècle offre l’une des premières poteries vernissées japonaises, délivrées par un artiste ayant suivi un apprentissage en Chine.  

Concernant la porcelaine, celle-ci se développe une nouvelle fois en réaction aux apports des traditions chinoises au cours du XIVe siècle pour trouver son plein essor entre le milieu du XVIIIsiècle et les premières décennies du XIXe siècle.

L’art de la peinture dont les premières traces sont attestées aux environs des VIIe et VIIIe siècles, avec de premières attributions dans le domaine de la peinture religieuse revenant au prêtre Eshin à la fin du Xe siècle. Cette première ère picturale puise l’inspiration pour ses sujets dans l’univers bouddhique et la tradition chinoise, avec les grands peintres religieux de la dynastie Tang.

Lors des XVe et XVIe siècles, les sujets et représentations restent académiques, et consistent en paysages et portraits, en accord avec la dynastie de shoguns Tokugawa, ouvrant la voie de l’ère Edo.

L’Ukiyo-e, images du monde flottant, occupe une place d’importance au sein de l’art japonais, présente des œuvres à la fois de registre populaire, que des gravures sur bois. Avec l’artiste Suzuki Harunobu, instigateur de l’estampe japonaise célébrée jusqu’en Occident au XIXe siècle. Les noms de U. Hiroshige et K. Hokusai prestigieux au regard de leurs estampes.

Le japonisme tend à influencer tout un pan de la culture occidentale au cours du XIXe siècle, avec l’intégration du vocabulaire des estampes dans la peinture française par exemple. Henri Rivière collectionneur de la première heure, en reprend les codes : sa composition, son traitement stylistique, ses palettes et motifs paysagers singuliers.

La place de la sculpture est moindre dans l’art japonais, car moins portée en affection des artistes, celles-ci restent liées à la religion, et la culture du Bouddhisme.

Les belles heures de l’art japonais

Si l’opposition esthétique caractérise l’art japonais faisant tantôt preuve d’exubérance, tantôt de discipline ; de simplicité d’élégance et de raffinement.

Sur le marché de l’art asiatique, les pièces d’estampes japonaises peuvent connaître de belles heures, à l’image d’une vue du mont Fuji signée Hokusai et vendue aux enchères chez Christie’s pour près de 600 000 € en 2007. Un autre record lors de notre dernière décennie a été atteint avec Kitagawa Utamaro, datée de la fin XVIIIe siècle, vendue en 2016 pour près de 745 000 € frais inclus.

Comment effectuons-nous l’estimation de vos oeuvres d’art japonais ?

Réaliser une demande d’estimation en ligne de votre oeuvre est simple et gratuit. Il vous suffit de compléter notre formulaire d’estimation à travers une brève description et des photos. Ces informations seront directement envoyées à un de nos experts en art asiatique qui vous vous transmettra une fourchette de prix et des conseils de vente.

estimation gratuite

Lors de cette phase, nous identifions la provenance de chacune des œuvres que vous nous présentez. En fonction du médium (céramique, peinture, dessin, etc) nous identifions le style de l’artiste ainsi que sa signature ou la marque de l’atelier ayant réalisé l’œuvre. Nos spécialistes déterminent également la datation de l’objet et son appartenance à une période spécifique et à un courant. Après observation, nous déterminons l’authenticité de l’objet et sommes en capacité de vous donner une estimation avec une valeur chiffrée. Cela vous permet de situer votre bien sur le marché et d’intégrer votre œuvre à une vente grâce à une valeur conforme à la cote actuelle de votre objet.

avis mr expert

Une équipe d’experts et de commissaires-priseurs à votre disposition

Si vous possédez un objet japonais ou tout autre objet d’art asiatique, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre objet asiatique. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre objet d’art japonais au meilleur prix.

Réaliser une estimation gratuite >