Estimation Sculptures

Faites estimer une sculpture

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Presse Papier

Vous avez en votre possession un presse-papier et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre sculpture, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Un accessoire classique et indémodable

Les premiers presse-papiers apparaissent d’abord en Angleterre en 1751, la France commence également à s’intéresser à ces objets quelques décennies plus tard, et l’intérêt pour les objets en cristal va enrichir de nombreuses collections. La sulfure est apparue en 1845, et est à l’origine des incrustations dans le cristal qui donnent au camée une apparence proche du sulfure d’argent.

En 1846, le premier presse-papier culte Millefiori voit le jour, le Millefiori est une ancienne technique de fabrication de mosaïques en verre. D’origine italienne, le Millefiori est découvert à Venise au XVe siècle, le décor des Millefiori est reconnaissable à la représentation d’une multitude de fleurs réalisées grâce à des baguettes et des perles de cristal colorées. C’est l’un des exemples les plus reconnus, les presse-papiers Baccarat en cristal puisqu’en effet n’étant plus produits ils acquièrent une grande rareté en tant qu’objets de collections. Le décor au sein du cristal prend ainsi différentes formes, différentes matières, où règnent l’illusion d’optique et le savoir-faire. 

Les cristalleries et collections 

En France, les presse-papiers se retrouvent au sein des ventes aux enchères. Trois grandes cristalleries dominent le marché : Baccarat, Clichy et Saint Louis. Aujourd’hui, seule la cristallerie Saint Louis, spécialisée dans les arts décoratifs de la table maîtrise encore la création et la fabrication de presse-papiers en cristal, depuis 1995 elle appartient au groupe Hermès qui collabore avec de nombreux designers qui enrichissent les créations.

En 1950 il y a une remise en fabrication sous forme de séries numérotées chez Baccarat et Saint Louis. Par ailleurs, chaque année avec des créations nouvelles les presse-papiers sont réinventés pour l’Association des collectionneurs de presse-papier, parmi 1500 sulfures à l’effigie de la souveraine britannique commandés par les membres de l’Association des collectionneurs de presse-papier, Saint Louis en préleva deux pour les offrir à Élisabeth II et à Colette. Colette, grande écrivaine était connue également pour sa grande collection de presse-papiers en cristal commencée en 1910, passion partagée avec Truman Capote à qui elle offre La Rose Blanche de Baccarat. Par ailleurs Jeanne Lanvin entame également une importante collection dans les années 1920, dont certains se trouvent d’ailleurs au sein du Musée des Arts Décoratifs à Paris.

Les presse-papiers sur le marché 

Véritables objets décoratifs, les presse-papiers sont souvent dans les verreries proposées en ventes aux enchères publiques, ou dans les ventes d’orfèvrerie. Comme nous l’avons vu, certains presse-papiers sont signés par de grandes maisons, ou leur appartenance à de grandes collections contribuent à leur donner de la valeur (pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros). Néanmoins, une vaste production industrielle d’imitations et notamment par de nombreux presse-papiers fabriques en Chine (que l’on peut parfois reconnaître à une certaine couleur verte au travers du verre) peut rendre difficile la reconnaissance d’un objet rare. Il est ainsi essentiel de se tourner vers un expert en verrerie pour identifier l’objet en question.

Pour les collectionneurs, l’intérêt réside principalement dans le caractère original du motif, qui n’est pas connu par le marché. Également les presse-papiers résultent d’un savoir-faire précis, subordonnant leur prix à l’exécution précise, le cristal devant être limpide (absence de failles, de bulles, de striures, de redents) et également la base ne doit pas avoir de jointures ou de ressauts. Le sujet doit être bien centré et le raffinement des coloris jouent également dans l’estimation.   

Estimer et vendre un presse-papier

Si vous possédez un presse-papier ou tout autre objet signé, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre sculpture. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre presse-papier au meilleur prix.

Demander une estimation

Les artistes qui pourraient vous intéresser