Estimation d’Estampes & Gravures

Faites estimer une estampe ou une gravure

Vous avez des questions ?

Mr Expert

01 83 77 25 60

Réaliser une estimation gratuite >

Estampe Japonaise

Vous avez en votre possession une Estampe ou une gravure et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre Estampe japonaise, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

L’Estampe japonaise : l’ukiyo-e

La technique de l’estampe aurait été importée au Japon depuis la Chine dès le VIIIe siècle : elle était alors utilisée pour faciliter le travail d’écriture des moines bouddhistes. Elle s’imprègne du style pictural japonais, le yamoto-e, au XIIe siècle, avant de se populariser au cours de l’ère Edo (1603-1868) : les estampes deviennent alors des objets de décoration abordables et prisés par tous. À cette même époque naît le mouvement ukiyo-e, ou « image du monde flottant », le « e » indiquant qu’il s’agit d’une estampe, principalement caractérisée par l’essor des estampes japonaises gravées sur bois.

Les types d’ukiyo-e

L’engouement pour les estampes japonaises est aussi lié aux changements sociétaux du pays ; la bourgeoisie d’après-guerre, notamment, souhaite se distinguer de l’aristocratie en s’intéressant à des sujets quotidiens, voire populaires, et à des formes d’arts peu onéreuses (le support de l’estampe est peu coûteux). On distingue ainsi plusieurs types d’ukiyo-e :

  • – Abuna-e : Représentations de femmes et de courtisanes (orian)
  • – Shunga : Scènes érotiques
  • – Mitate-e : Satires
  • – Obuki-e : Portraits
  • – Uki-e : Utilisation des techniques de perspective occidentale
  • – Meisho-e : Paysages. Style se développant au XVIIIe siècle.
  • – Senso-e : Estampe de propagande

L’attrait des Occidentaux pour les estampes

La production massive d’estampes japonaises s’arrête à la moitié du XVIIIe siècle avec l’isolement de pays et la censure partielle (qui permet l’essor d’estampeurs célèbres), avant de revêtir une fonction de propagande lors des conflits sino et russo-japonais, puis d’être substituée par la photographie.

L’intégration du Japon dans les échanges commerciaux avec l’Occident attribue à l’estampe japonaise un grand intérêt de la part de ces derniers. Elle est alors massivement importée en Europe, et donne lieu au mouvement du japonisme, source d’inspiration pour de nombreux artistes impressionnistes et de l’école de Pont-Aven, tels que Camille Pissaro, Paul Gauguin, Emile Bernard ou Paul Cézanne.

Prix des estampes japonaises

En moyenne, le prix d’une estampe japonaise oscille  entre 20 euros et 6 000 euros. La valeur des estampes peut varier en fonction du sujet, des dimensions et de l’auteur. Pour les estampes réalisées par des estampeurs célèbres, les prix peuvent atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros.

Cote des estampeurs japonais célèbres

Parmi les grands noms des estampeurs japonais, l’on trouve :

  • – Kitawaga Utamaro  : 30 – 150 000 €
  • – Tōshūsai Sharaku : 50 – 220 000 €
  • – Katsushika Hokusai : 30 – 260 000 €
  • – Utagawa Hiroshige : 40 – 150 000 €
  • – Kiyochika Kobayashi : 50 – 6 000 €

Estimer et Vendre son Estampe japonaise

Si vous possédez une Estampe japonaise ou toute autre Estampe ou Gravure, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre Ukiyo-e. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre Estampe japonaise au meilleur prix.

Réaliser une estimation gratuite >

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes