Estimation de Tableaux

Faites estimer un tableau

Vous avez des questions ?

Réaliser une estimation gratuite >

Peinture flamande et hollandaise

Vous avez en votre possession une peinture flamande ou hollandaise et souhaitez en connaître la valeur ? Nos Experts réalisent gratuitement une expertise de votre tableau, vous communiquent une estimation du prix de marché, puis vous accompagnent pour réaliser une vente au meilleur prix.

Contexte et historique 

On appelle peinture flamande et hollandaise des œuvres peintes au XVIe et surtout au XVIIe siècle sur toile, sur bois ou sur cuivre dans les régions des anciens Pays-Bas, régions qui comprennent aujourd’hui la Belgique et les Pays-Bas actuels. Il est à noter que le terme de « Hollande » est communément accepté pour designer l’art néerlandais, c’est-à-dire l’art des Pays-Bas. 

Bien que le pays soit mouvementé par les guerres de religion, entre la monarchie catholique espagnole et la République calviniste néerlandaise, les anciens Pays-Bas sont parmi les plus prospères de l’Europe du XVIIe siècle. Les sciences et les arts sont alors propices au développement et s’emparent de cette division entre monarchie et république pour se réinventer et réaffirmer leur identité. 

Cette période, qui couvre globalement l’ensemble du XVIIe siècle, est alors appelée Âge d’Or de la peinture flamande et hollandaise et désigne l’une des périodes les plus prospères de l’art de ces régions. 

Caractéristiques et artistes les plus célèbres

Les artistes les plus connus, pour les Pays-Bas du Sud, sont Jacob Jordaens (1593-1678), Antoine Van Dyck (1599-1641) et Pierre Paul Rubens (1608-1640). Ces derniers répondent majoritairement à des commandes pour les cours de l’époque (Angleterre, Italie, France, Espagne…) et effectuent de grands ensembles où se mêlent mythologie, allégorie, histoire et portrait. Ce sont de fervents admirateurs des grands artistes italiens et ils n’hésitent pas à puiser dans cet héritage, lui-même envahi de références antiques. 

Les œuvres de ces artistes se caractérisent par une attention particulière portée sur la représentation des corps. Les hommes sont musclés et les femmes charnues. L’analyse de la chair, dans son rendu rosée et dans sa complexité est un des grands sujets de recherche de ces trois artistes. 

Les Pays-Bas du Nord, quant à eux, sont de nos jours bien connus à travers noms de Rembrandt (1606-1669) et de Vermeer (1632-1675), deux des artistes les plus célèbres de cette époque. Le marché de l’art étant libre aux Pays-Bas, les artistes peuvent produire tantôt pour des commandes, tantôt pour leur atelier, espérant ensuite vendre leurs œuvres. Contrairement à l’idée que l’on se fait de l’art dans un pays calviniste, la peinture religieuse, de l’Ancien et du Nouveau Testament est encore très largement dépeinte. 

Plus largement, les peintres, comme dans le Sud, s’intéressent à représenter la vie quotidienne, des natures mortes, mais aussi des paysages, des scènes d’histoire et bien sûr des portraits. Comme Rembrandt (1606-1669) et de Vermeer (1632-1675), mais aussi comme de nombreux autres artistes moins connus (Jan Lievens, Godfried Schalcken, Ter Brugghen…), l’art des Pays-Bas du Nord aime mélanger les genres, alliant les scènes de la vie quotidienne aux scènes de la vie religieuse, s’imprégnant ainsi des effets de réel, supprimant le faste tant aimé des Italiens, et instaurant ainsi un nouvel art.

Prix de la peinture flamande et hollandaise sur le marché de l’art

Les prix des peintures flamandes et néerlandaises varient beaucoup en fonction de l’artiste à qui elles sont attribuées. Les œuvres de Rembrandt semblent rarement estimées en dessous de 2 millions d’euros (Homme à l’épée, Christie’s, Londres, 3 décembre 2013 adjugée 2 591 666 euros ; Un vieil homme barbu, Christie’s, Londres, 6 juillet 2017 adjugée 2 479 864 euros), même si cela peut atteindre des sommes bien plus importantes (Portrait d’un homme avec les bras sur les anches, Christie’s, Londres, 8 décembre 2009, adjugée 23 805 759 euros). Il en va de même pour celles de Rubens (Homme de profil avec une figure en bronze, Christie’s, Londres, 2 juillet 2013, adjugée 2 052 046 euros). 

Il est en revanche bien moins couteux d’acquérir des œuvres moins connues ou bien des œuvres de petits maîtres. C’est le cas d’Écureuils et fruits variés sur un entablement drapé à la manière de Willem Kalf, vendue 1500 euros chez Christie’s (28-29 avril 2016) ou celle à la manière de Paulus Potter (Troupeau dans un paysage avec rivière, Christie’s Londres, 17 août 2010) adjugée 956 euros.

Estimer et vendre une peinture hollandaise ou flamande

Si vous possédez un tableau flamand ou hollandais ou tout autre tableau, demandez une estimation gratuite via notre formulaire en ligne.

Vous serez ensuite contacté par un membre de notre équipe, composée d’experts et de commissaires-priseurs, afin de vous communiquer une vision indépendante du prix de marché de votre tableau. Dans le cadre d’une éventuelle vente, nos spécialistes vous conseilleront également sur les différentes options possibles pour vendre votre peinture flamande ou hollandaise au meilleur prix.

Réaliser une estimation gratuite >

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Plus d'artistes